16/06/2015

La lettre d'information des Amis de la Ville et de la Cité n°1

Musée lapidaire du château comtal de la Cité

Philippe Bélaval, président du Centre des Monuments Nationaux , a réaffirmé jeudi 4 juin, (comme en 2014), lors de l'inauguration des nouveaux aménagements du château comtal, la volonté de l'Etat de moderniser le Musée lapidaire, qui pourrait devenir sa vitrine de prestige du Moyen-Âge en y exposant, pourquoi pas, la crosse d'évêque découverte durant l'été 1859 sous le coeur de la Basilique Saint-Nazaire (alors en rénovation) par un ouvrier aux ordres d'Eugène Viollet-le-Duc. Notre association se réjouit de cette annonce, et serait heureuse d'être associée à ce projet. Pierre Embry, premier conservateur de la Cité à partir de 1925 et cofondateur en 1927 de notre association, est le créateur en 1929 du musée qui s'est constitué avec (entre autres) l'aide et les dons, des Amis de la Ville et de la Cité:
Philippe Bélaval Carcassonne 2015.jpg
Philippe Bélaval en compagnie de l'administratrice de la Cité, Jacqueline Maillé
le 4 juin à Carcassonne.
Photo: Julien Roche / Ville de Carcassonne
AAVC Musée lapidaire 2015.jpg
Article de L'INDEPENDANT-Midi Libre daté du 5/06/2015.
AAVC  L'INDEPENDANT 12-06-2015.jpg
Article de L'INDEPENDANT-Midi Libre du 12/06/2015
-----------------
La nouvelle carte d'adhérent est arrivée

AAVC carte d'adhérent 2.jpg
Une nouvelle carte d'adhérent (réactualisée) est arrivée.
Elle sera distribuée au moment du renouvellement des adhésions.
AAVC carte d'adhérent 1.jpg
L'ancienne carte datait de 2003.
---------------
Une nouvelle adresse mail pour l'Association

Pour cause de fermeture prochaine de la messagerie Voila
nous avons créé une nouvelle adresse mail qui sera désormais:
aavc.carcassonne11@orange.fr

02/12/2014

Un hommage a été rendu aujourd'hui à Pierre EMBRY au cimetière de la Cité

AAVC PIERRE EMBRY 2014 012.JPG
Jean Cazaux et Marie-Chantal Ferriol entourent Any Barthès
conseillère municipale déléguée au patrimoine pendant son discours.
Photos: Association des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne
Antoine Espanol / Julien Roche
---------
En présence d'Any Barthès,
conseillère municipale déléguée au patrimoine,
de Jean-François de Miailhe,
conseiller municipal délégué à la Cité,
d' Arnaud Ramière de Fortanier,
président de la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude,
de Gérard Jean,
président de l'Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne,
de Marie-Noëlle Maynard,
conservateur du Musée des beaux-arts,
d'Amencio Requena,
responsable culturel du Centre des Monuments Nationaux,
de la représentante du Conseil Général, de Carcassonne AGGLO,
de plusieurs élus municipaux, de membres, amis de notre association
et de la famille, un hommage a été rendu cet après-midi à,
association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
Pierre Embry
(1886-1959).
AAVC PIERRE EMBRY 2014 011.JPG
association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
AAVC PIERRE EMBRY 2014 008.JPG
Notre historienne Marie-Chantal Ferriol,
conservateur des objets et antiquités d'art de l'Aude,
a brillamment retracé* la carrière
du premier conservateur de la Cité de Carcassonne en 1925.
association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
AAVC PIERRE EMBRY 2014 017.JPG
La plaque a été dévoilée par Any Barthès, Isabelle Lestra,
représentant la famille, et Jean Cazaux.
AAVC PIERRE EMBRY 2014 023.JPG
association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
La famille de Pierre Embry réunie pour cette occasion.
association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
Le discours biographique prononcé par Marie-Chantal Ferriol:
Préambule

L'Association des Amis de la Ville et de la Cité honore aujourd'hui la mémoire de

association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
Pierre Embry
Paris, 5 décembre 1886 ,Carcassonne 15 juin 1959

C'est la deuxième fois que notre association honore ainsi Pierre Embry .
Le 26 avril 1980 sous le patronage de Mr Vincent, préfet de l'Aude, nous avions apposé une plaque commémorative dans une des salles du dépôt lapidaire au château comtal. Mme Cohen Salvador présidente nationale de la FNASSEM et notre association avait été chargée de son éloge. Aujourd'hui, il me revient l'honneur d'évoquer Pierre Embry

Il est un de ceux qui s'est le plus dévoués avec autant de zèle , autant de désintéressement et aussi longtemps, au rayonnement de la Cité.

Ses activités ont été multiples: géologue, conservateur du Musée lapidaire de la Cité, conservateur des antiquités et objets d'art du département de l'Aude, bibliothécaire de la ville de Carcassonne.

Né le 5 décembre 1886 à Parisdans une famille originaire de l'Aude. Il fait ses études chez les Pères de Sainte Croix du Vésinet, puis chez les Pères jésuites de la rue de Madrid à Paris.  

Le géologue

Géologue Attaché au Laboratoire de géologie du Muséum d'histoire Naturelle de Paris, il travaille avec Stanislas Meunier son professeur devenu son ami,connait à Paris, Paul Lemoine et Armand Vire en compagnie desquels il découvre les grottes de la Cave et de Padirac. Avec Marcel Chevalier, Il fait un voyage d'exploration scientifique en Andorre en aout et septembre 1909  pour dresser la carte topographique. Il montre d'ailleurs au membres de la Société d'Etude Scientifique de l' Audeles photographies de terrain.

C'est à Paris qu'il fait son service militaire.

La collaboration avec Joseph Poux

Dès 1910 commence une fructueuse et gracieuse collaboration avec Joseph Poux, archiviste départemental qui durera huit ans, produisant la monumentale œuvre en trois tomes unis en 5 volumes sur la Cité de Carcassonne. Pour cette étude , Il réunit les documents graphiques etphotographiquesdont celles du chanoine Verguet. Lors de ses fréquents déplacements à Paris, il opère des recherches à la bibliothèque nationale et aux archives nationale. A Carcassonne, sur le terrain, il effectue le nivellement du pied des diverses courtines et tours de l'enceinte intérieure puis extérieure. Il réalise une série de coupes sur divers points de l'enceinte intérieure.

Un temps interrompu par la guerre leur collaboration repris. Celle de Pierre Embry fut prépondérante dans la partie "Description" où il explique à joseph Poux  les bouleversements de l'enceinte, fait la description géographique de l'assiette de la Cité, dresse les plans avec les courbes de niveau, les coupes de la Cité prises sur divers axes et découvre la poterne de la tour Pinte. Il apporte un soin méticuleux aux relevés de plans et dessins qu'il signait de la lettre P inclue dans une lettre E. En 1923, il pratiqua également des sondages dans la partie centrale et septentrionale de la cour d'honneur du château qui a permis dégager sous l'abside de la chapelle Notre Dame un ensemble de constructions antiques dont l'élément le plus éclatant est la mosaïque romaine.

La guerre

Pendant la guerre il estchef d'équipe de la mission de téléphotographie de l'Armée. Lors d'une correspondance à la SESA du 21 octobre 1917, Paul Embry, informe que son fils, a été gravement blessé à la tête, le 22 septembre, en se rendant pour son service photographique à la cote 197 sise à un demi kilomètre des lignes allemandes au nord est de Soissons.

Après la guerre, en 1919 la famille revient définitivement à Carcassonne, 4 place du Palais, maison où il habita ensuite

Le Conservateur du Musée lapidaire de la Cité et le Conservateur des antiquités et objets d'art

En 1925-1926 il entreprend  l'organisation du Musée lapidaire de la Cité qui allait devenir par la suite le dépôt lapidaire .

Ce fut la plus grande œuvrede sa vie. Prés d'un millier de monuments ou fragments sont rassemblés triés et exposé au château comtal sur près de 600m². Il adjoint la collection des dessins et croquis originaux exécutés par Viollet-le-Duc et ses continuateurs pour les travaux de restauration.

Il découvrit et dégagea en 1926 les peintures murales du XIIe siècle représentant un combat entre francs et sarrasins, qui décorent la salle du donjon.

Ouvert en 1927, ainsi furent regroupés en sept salles, des pièces remarquables provenant de Carcassonne et du département dont le plus célèbres sont le calvaire de Villanière et la vasque de Fontfroide.

En 1947-1948, il participe à la nouvelle organisation du château comtal et procède aux remaniements dans le  musée en organisant les 9 salles chronologiquement, en remettant les éléments déposés, en éliminant les moulages inutiles qui sont déposés dans le bureau de Viollet-le-Duc situé dans la tour de l'Evêque. La remise en état les salles, porte  en particulier sur celle  où se trouvaient les documents graphiques afin de mieux recevoir le public désirant assister aux conférences promenades.   

Il consacre au Musée lapidaire de la Cité une bonne partie de sa vie, abandonnant le poste de bibliothécaire municipal pour celui de conservateurdu musée lapidaire.

On lui doit l'inventaire des objets du dépôt lapidaire publié par la Société d'Etude Scientifiques de l'Aude.

Nommé le 24 aout 1928  Conservateur des Antiquités et objets d'Art du département de l'Aude, il exerce ses fonctions jusqu'à sa mort doublé en 1931 et 1947 par celle de bibliothécaire archiviste de la ville. Il est l'auteur d'un inventaire de ces richesses d'art , source efficace de renseignement pour les chercheurs. En 1935, il est l'un des grands organisateurs de l' exposition d'art religieux audois du XIe au XVIe siècle (au titre de secrétaire général de l' Exposition) exposition qui eut lieu au musée de la ville.


En 1935,dans un soucis de restriction budgétaire, l'Etat lui confie temporairement la conservation des antiquités du Tarn.

Il faut rendre hommage au rôle protecteur qu'il eut pendant la guerre.

En 1943 il porte au classement 108 cloches afin qu'elles ne tombent pas aux mains des allemands. Il met à l'abri à l'abbaye d'En Calcat les richesses artistiques de l' Aude et des Pyrénées orientales.

Au titre de cette fonction, on lui doit les catalogues de l'exposition sur l'art religieux dans l'Aude, et l'organisation d'autres expositions comme celle du 150éme anniversaire de la révolution française, des peintures de Gamelin et de l'orfèvrerie religieuse.

L'intérim aux archives départementales.

Septembre 1939, le préfet de l'Aude lui confie après le départ aux armées de Henri Blaquière l'intérim à la tête de son service d'archiviste départemental jusqu'en 1945.

Les fonds les plus rares et les plus précieux des archives de l'Aude sont par ses soins mises en lieu sûr en vue d'éviter toutes destructions éventuelles en cette période d'occupation. La direction générale des archives de France lui décerna ses félicitations.

Les publications

Dans le domaine des publications, nous ne reviendrons pas sur sa contribution au monumental travail de Joseph Poux ni sur les catalogues d'exposition d'objets religieux.

Il collabore à l'exposition universelle de Paris de 1937, à de nombreuses publications française et étrangères, notamment la revue italienne "La Vita del Monde" et au "Guide bleu Joanne" pour ce qui regarde les départements de l'Aude de l' Ariège et des Pyrénées Orientales.

Il établit plusieurs articles sur la Cité et le  plus connu des petits guides de la Cité paru chez Alpina.

Le rôle de conférencier

C'est lui qui initie les visites-conférences qui, du 15 Juillet au 31 aout au départ du château comtal, à partir de 9h30, pendant deux heures enchantent les touristes.

Pour illustrer ses conférences, il prévoit, sur les  plaquettes explicatives les dessins de la situation de la Cité par rapport à l'Aude et à la frontière du Roussillon, la cité wisigothe, celle du XIIe, celle de Saint Louis, de Philippe le Hardi, les types de construction de ces époques, le nivellement du sol des lices et la reprise en sous œuvre des constructions wisigothes, le développement de l' enceintes intérieure, le siège de 1209 et de 1240, les châteaux satellites, les relations optiques entre ces châteaux, les châteaux du Roussillon, et la plan de feu de la Cité. Leurs dessins et leur contenu confirment une très grande érudition mise au service du public.

Il a aussi dans ce domaine, une très grande activité, conférencier de talent, il recevait à la Cité les hôtes les plus illustres comme Raymond Poincaré, le général Gamelin, Maurice et Albert Sarraut, la princesse Bibesco, etc...

L'appartenance aux commissions et sociétés savantes

Il fut membre du Comité de patronage du spéléo club de l'Aude, de la société française d'archéologie, du service géographique de l'Armée (section de géodésie), de la société géologique de France, du Comité pour l'Inventaire de Monuments historiques non classés, de la Commission des Monuments historiques et de la commission départementale de la Cité.

Secrétaire général cofondateur des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne.

Membre résidant à partir de 1921 de la Société des Arts et des Sciences, il en est le président en 1952.

Membre de le SESA depuis 20 juin 1909 où il est présenté par louis Gavoy et Roger Hyvert. Il en est président en 1921.
Vice président du Syndicat d'Initiative de Carcassonne.
Président de la Commission permanente des sites et monuments naturels.

Pierre Embry est plusieurs fois médaillé:
Chevalier du Nicham Iftikar de Tunisie.
Durant la grande guerre il est cité à l'ordre du Corps d'Armée et reçoit la Croix de Guerre avec étoile de Vermeil.
Pour son implication des les arts et l'histoire, il est promu Officier de l' Instruction publique.
Enfin en 1952 il est promu Chevalier la Légion d'honneur.

Mme Pierre Embry est née Juliette Alby à Lagrasse, très cultivée, elle aide son mari  et devint sa collaboratrice, dirigeant la section "Bibliothèque pour tous" de la bibliothèque municipale.

Conclusion

C
Sa féconde activité dans le domaine des arts, des sciences, de la recherche historique et archéologique, sa culture, son érudition ont étés très étendues.
Ses qualités personnelles, de courtoisie et modestie lui ont valu de rester "le bon monsieur Pierre" dans le souvenir des carcassonnais.
On lui doit le développement du classement, de la protection et de la restauration des objets mobiliers du département, œuvre qui se poursuit toujours.

      Il  Il ressort de cette vie si remplie que je viens de dérouler devant vous: toute l'existence de Pierre Embry a été consacrée à Carcassonne et a sa cité. Il en demeure le très grand défenseur. Il eut toujours à son égard une veille attentive pour lui éviter tout sacrilège.

Pierre Morel écrivit en dédicace de son ouvrage sur la Cité de Carcassonne:

" A Pierre Embry qui mieux que personne au monde connaît la Cité et sait la faire aimer".

Marie-Chantal Ferriol
Conservateur délégué des objets et antiquités d'art de l'Aude
Membre du bureau de l'Association des Amis de la Ville et de la Cité
Secrétaire de la délégation de l'Aude de la FNASSEM
Sociétaire de la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude
Sociétaire de l'Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne
Membre résident de la Commission Archéologique de Narbonne
association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
L'INDEPENDANT - Midi Libre du 3/12/2014

------------
http://aavccarcassonne.blogs.lindependant.com/tag/pierre+...
------------

association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol
La Dépêche du Midi du 5/12/2014
Photo: Roger Garcia
----------
association des amis de la ville et de la cité de carcassonne,pierre embry,jean cazaux,any barthès,marie-chantal ferriol

05/11/2014

Hommage à Pierre EMBRY, le mardi 2 décembre au cimetière de la Cité

Pierre Embry 1.JPG
Mardi 2 décembre à 14h, sera rendu un hommage à
Pierre Embry,
premier conservateur de la Cité de Carcassonne,
créateur du Musée lapidaire au château comtal
 et cofondateur en 1927 de notre association.
Amis de la Ville 10-2014 (3).JPG
En présence de la famille, de plusieurs élus et personnalités, une plaque sera apposée
sur le caveau où il repose depuis 1959 au cimetière de la Cité de Carcassonne.
Monument qu'il a servi avec passion au cours de son existence.
Pierre Embry 2.JPG
AAVC L'Independant 26-10-2014.jpg
Article de L'INDEPENDANT du 26/10/2014
-----------
cimetière de la cité de carcassonne,pierre embry,association des amis de la ville et de la cité de carcassonne

http://aavccarcassonne.blogs.lindependant.com/tag/pierre+...

15/06/2013

Hommage à Pierre Embry, le premier conservateur de la Cité de Carcassonne

Pierre Embry 1.jpg.JPG
Pierre Embry
(Toulouse 1886 - Carcassonne 1959)
Photo archives: Isabelle Lestra
----------
Pierre Embry est pour la Cité de Carcassonne
le digne héritier de
Jean-Pierre Cros-Mayrevieille
(1810-1876). Archéologue et spéléologue, sa collaboration avec
Joseph  Poux.jpg.jpg
Joseph Poux

(1873-1938)
le fixa définitivement dans notre ville où sa famille était originaire à partir de 1910.

En 1925, il entreprend l'organisation d'un musée dans la Cité qui deviendra
le dépôt lapidaire.
Pierre Embry 11.jpg.jpg
Pierre Embry 7.jpg.jpg
Pierre Embry 8.jpg.jpg
Pierre Embry 9.jpg.jpg
Il découvre en 1926 les peintures murales du XIIe siècle dans la salle du donjon.

Il sera aux côtés de Frédéric Lauth en 1927 le co-fondateur de
l'Association des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne
qui lui permettra d'enrichir le Musée par de nombreuses acquisitions.
Pierre Embry 4.jpg.jpg
Cette Vierge à l'enfant du XIVe siécle, bas-relief en provenance du
couvent des Cordeliers, découverte le 31 août 1929 dans les fouilles
    pratiquées dans la cour de l'Hôtel des Postes de Carcassonne, fut
 offerte au musée par l'entremise de Pierre Embry et des Amis de la Ville.

Nommé conservateur des Antiquités et Objets d'Art de l'Aude en 1928,
il exerce cette fonction jusqu'à sa mort.
Il sera également de 1931 à 1947
 bibliothécaire-archiviste de Carcassonne
  et de 1939 à 1945, archiviste départemental.
Pïerre Embry 3.jpg.jpg
Pierre Embry 10.jpg.jpg
Pierre Embry 6.jpg.jpg
Une salle à son nom fut inaugurée en 1961 au château comtal.

Pierre Embry 5.jpg.jpg
On lui doit également un guide de la Cité paru la même année.

Pierre Embry 2.jpg.jpg
Photo archives: Isabelle Lestra

Aujourd'hui, la réorganisation et la mise en valeur du
 dépôt lapidaire situé dans le château comtal,
serait le plus beau cadeau que l'on pourrait faire
pour honorer la mémoire
d'un homme
qui a tout donné par passion au patrimoine de notre ville.

Pierre Embry 13.jpg.JPG
Pierre Embry repose dans ce caveau au cimetiére de la Cité.
---------------
Photos: Chroniques de Carcassonne et Ministére de la Culture
-----------
A lire pour en savoir plus:
la notice le concernant signée
Philippe-Georges Richard
publiée (p.145) dans  le
"Dictionnaire Les Audois"
Editons de la F.A.O.L et de la S.E.S.A 1990.
-----------
Avec nos remerciements à
  Isabelle Lestra et Jacques Blanco
son digne successeur à la tête de notre association.
-----------

27/12/2012

Cette statue du XIVe siècle offerte par notre association en 1929, est à voir au Musée lapidaire de la Cité de Carcassonne...

Musee lapidaire Carcassonne.jpg
Vierge à l'enfant du XIVe siécle
Photo: Chroniques de Carcassonne
--------------
Bas-relief en provenance du couvent des Cordeliers.
Découverte le 31 août 1929 dans les fouilles pratiquées dans
la cour de l'Hôtel des Postes de Carcassonne.
Offerte au nom de notre association au
Musée lapidaire du château comtal.
Pierre Embry
(1886-1959)
fondateur du Musée,
etant le premier administrateur de la Cité
ainsi que le secrétaire fondateur, des
Amis de la Ville et de la Cité.
--------------
Musée lapidaire de Carcassonne
Château comtal 
1 rue Viollet-le-Duc
04.68.72.63.81